Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Concept.FranceMOB

la Reconnaissance

3 Janvier 2010 , Rédigé par Processus & Synergies Publié dans #Communication

On a vu dans un autre article,le besoin de Reconnaissance ,présenté dans la pyramide de Maslow ; c'est une approche individuelle:

http://concept.va.over-blog.com/article-l-estime-de-soi-41928868.html

pyr.jpg

Dans ce qui suit,c'est une approche plus sociologique;

recccc
«A la mémoire de John Rawls». Jamais exergue n’aura sonné aussi juste. En lui dédiant l’Idée de justice, Amartya Sen a voulu avant tout exprimer son amitié et son admiration pour le philosophe américain disparu en novembre 2002:

http://www.lyc-arsonval-brive.ac-limoges.fr/jp-simonnet/spip.php?article713


La théorie de la reconnaissance de Honneth emprunte à la Phénomonologie de l'Esprit de Hegel l'idée que nous luttons tous les uns contre les autres pour nous faire reconnaître les uns aux autres notre liberté.

Plus cette lutte s'intensifie, plus la société doit étendre ses principes de justice.
 Les luttes sociales ne visent pas seulement à obtenir des progrès matériels mais aussi à faire émerger une reconnaissance.
 
L'homme a donc besoin d'amour dans la sphère intime,
d'égalité dans la sphère politique
et du sentiment qu'il est utile dans la sphère collective.

C'est ainsi que nos sociétés seraient mues par des attentes morales de reconnaissance.
Il est toutefois problématique de limiter ce concept de reconnaissance à son sens symbolique ou de l'étendre à d'autres critères effectifs par lesquels les individus se mobilisent pour jusitifier leur existence sociale, tels que l'autonomie, le mérite ou le travail. 

 

La difficulté consiste donc à definir précisément le contenu du terme de reconnaissance.
C'est ainsi que la philosophe américaine Nancy Fraser distingue à partir du modèle américain
 les luttes pour la reconnaissance d'identités
et de différences de celles pour la reconnaissance des inégalités économiques.
La primauté des premières aurait nui au succès des secondes.
 Il faut alors manier le concept de reconnaissance avec précaution pour ne pas le réduire à un terme juridique abstrait quelque peu vidé de son sens, et pour l'inscrire dans un cadre social dynamique où progrès politique et culturel iraient de pair.

Source : http://www.nonfiction.fr/article-3042-la_lutte_pour_la_reconnaissance.htm

id.jpg

http://www.scienceshumaines.com/le-clash-des-idees---20-livres-qui-ont-change-notre-vision-du-monde_fr_365.htm

rec-copie-1.jpg
http://www.scienceshumaines.com/index.php?id_article=14475&lg=fr

Partager cet article

Repost 0