Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Concept.FranceMOB

V.A. : la Valeur Ajoutée

1 Août 2009 , Rédigé par Processus & Synergies Publié dans #Low Cost et Valeur Ajoutée

  • La valeur ajoutée est la mesure de la production nouvelle réalisée dans une entreprise. En effet, quand une entreprise produit pour 3 millions d'euros de produits, elle n'a pas créé elle-même la totalité de cette production car elle a acheté des produits (biens et services, par exemple les matières premières, l'électricité, etc...) à  d'autres entreprises. Il est intéressant de savoir ce qu'elle a effectivement produit, c'est-à -dire la valeur qu'elle a ajoutée à  la valeur des biens qu'elle a achetés à  l'extérieur. C'est ce que mesure la valeur ajoutée.
    Prenons un exemple : il est rare quand on veut acheter un vélo de le trouver sans pneus. Et le prix est global : on achète le vélo avec ses pneus sans savoir ce que valent les pneus. Pourtant l'entreprise qui a fabriqué ce vélo et nous le vend (elle va donc encaisser le prix que nous allons payer) n'a pas fabriqué ces pneus car il s'agit d'une technologie complètement différente de la construction de bicyclettes. C'est par exemple Michelin qui a fabriqué ces pneus. Pour évaluer la production réalisée dans l'entreprise qui fabrique les bicyclettes, il est nécessaire d'enlever le montant correspondant à  l'achat des pneus du montant encaissé lors de la vente du vélo.
  • Pour connaître la valeur ajoutée d'une entreprise sur une période donnée (un an, par exemple), on doit donc soustraire du chiffre d'affaires de l'entreprise (c'est-à -dire le montant de ses ventes pendant l'année) le montant total de ses consommations intermédiaires (c'est-à -dire la valeur des produits achetés à  d'autres entreprises pour être incorporés dans la production), aux variations de stocks près (quand l'entreprise ne vend pas toute sa production, elle augmente ses stocks et cela correspond quand même à  de la production). On a donc, schématiquement :

    Valeur ajoutée brute = chiffre d'affaires - consommations intermédiaires

    La valeur ajoutée est dite "brute" car on n'a pas enlevé du chiffre d'affaires le montant correspondant à  l'usure du capital (ce que l'on appelle l'"amortissement"). Si on l'enlevait, on parlerait de valeur ajoutée "nette". Il faut bien dire que, très souvent, on oublie de préciser s'il s'agit de la valeur ajoutée brute ou nette. La plupart du temps, quand on dit simplement "valeur ajoutée", il s'agit de la valeur ajoutée brute.
  • Mesurer la valeur ajoutée de toutes les entreprises résidant sur le territoire national depuis plus d'un an permet, en en faisant la somme, de connaître la valeur de la production de la France, appelée par la Comptabilité Nationale P.I.B. (brut car on fait la somme des valeurs ajoutées brutes).
    Autrement dit, quand on parle de la "valeur ajoutée de la France", on parle du P.I.B. Il vaut mieux le savoir !

http://geronim.free.fr/compta/analysefin/partie23.htm

http://www.directva.com/Pages/RiVa.html

http://scav-csva.org/index.php

La Méthode des Unités de Valeur Ajoutée, ou Méthode UVA® :

http://concept.va.over-blog.com/article-36862976.html

Partager cet article

Repost 0